Notre argumentaire en faveur du développement de la ligne 5 du Tram

Rappelons tout d’abord qu’Agir à Cournonterral est une association jeune de quelques mois, indépendante de tout parti politique, et dont l’objectif principal est de favoriser le mieux-vivre dans notre commune.

Bien vivre dans une commune, cela signifie notamment circuler en sécurité, dans un environnement de qualité, et accéder aux services que propose aujourd’hui notre société.

Voilà les motivations qui nous ont poussés à rejoindre le collectif pour le maintien de la ligne 5 de tram sur l’ouest montpelliérain.

Pour circuler en toute sécurité

La D5 est devenue une voie très fréquentée, bien au-delà de notre territoire, pour rejoindre la ville centre.

Le trafic routier, extrêmement important, entraine pour chaque citoyen de notre territoire des délais insensés, souvent de plusieurs heures, pour rejoindre leur lieu de travail, leur établissement d’enseignement, pour accomplir des formalités administratives ou accéder aux commerces

De plus, cette route est très « accidentogène », il ne se passe pas six mois sans que des accidents graves, hélas souvent mortels, ne s’y produisent.

Enfin, la desserte par bus est notoirement insuffisante et inadaptée, particulièrement en dehors des heures de pointe ; il arrive même que les navettes scolaires soient saturées et refusent d’embarquer des enfants.

Ces difficultés de circulation vont inévitablement s’accroitre avec les projets d’urbanisation prévus et plusieurs centaines de nouveaux logements programmés notamment à Pignan et Cournonterral.

La diversification des modes de déplacement, privilégiant les transports en commun devient une nécessité.

Pour préserver notre environnement

Nul besoin d’être un écologiste acharné pour prendre conscience que le tout voiture a aujourd’hui atteint ses limites. Nous avons choisi de vivre en périphérie de la ville pour bénéficier d’un environnement naturel de qualité, et nous sommes attachés au développement de modes de transport alternatifs et non polluants.

Cette prise de conscience citoyenne, à la hauteur des enjeux de notre société et de l’avenir de la planète, milite également pour le déploiement du tram sur notre territoire.

Pour relier notre territoire à la Métropole

Cournonterral s’est inscrit de longue date dans le « fait intercommunal », au sein du district à l’origine et du SIVOM Vène et Mosson, dans l’agglomération ensuite, et aujourd’hui dans la métropole.

Nous croyons à une intercommunalité fondée sur la mutualisation des moyens, sur la solidarité et les projets partagés.

Or, pour Cournonterral et plus globalement l’ouest de la métropole montpelliéraine, le compte n’y est pas !

L’accès aux services et aux équipements communautaires, eu égard aux difficultés de circulation, est nettement plus compliqué que pour d’autres communes de la métropole.

Les habitants de Cournonterral et des communes environnantes doivent pouvoir accéder librement et sans difficultés aux équipements culturels, sportifs, éducatifs et de santé de la ville centre. L’accessibilité aux services est un droit du citoyen !

Pour rendre justice à ce territoire

De l’arrivée du tram à Cournonsec jusqu’à l’élargissement de la D5 et la création d’une liaison d’évitement ouest connectée à l’A75, en passant par l’implantation d’un passage en dénivelé au rond point de la route de Bionne, les promesses non tenues sont nombreuses.

Or, les citoyens et contribuables de Cournonterral ont participé solidairement au développement de la métropole. Ils doivent également en recueillir les fruits.

 

Ce sont les principes républicains d’égalité qui sont en jeu pour notre territoire :

  • égalité d’accès aux services publics
  • égalité de traitement des usagers
  • égalité devant l’impôt

Il serait aujourd’hui question d’abandonner la ligne 5 pour développer le tram au sud vers le littoral.

Est-il juste de privilégier le développement du tourisme de masse vers des communes qui ne font pas aujourd’hui partie de la communauté au détriment de celles de l’ouest montpelliérain ?

L’abandon de la ligne 5 est-il politiquement cohérent alors que notre territoire est le trait d’union naturel avec l’agglomération de Sète qui a vocation à faire partie demain du pôle métropolitain ?

La réponse est non !

Depuis l’antiquité, et les romains l’avaient bien compris en nous colonisant, l’aménagement harmonieux d’un territoire et l’épanouissement social, économique et culturel de ses populations se fondent sur le développement des voies de circulation et des modes de transport.

Nous ne voulons pas rester un village de gaulois, ni être les déshérités, les laissés pour compte de la métropole montpelliéraine !

Une réflexion au sujet de « Notre argumentaire en faveur du développement de la ligne 5 du Tram »

  1. Bonjour,
    Étant présent lors de la réunion du 5 et ayant entendu qu’à Pignan ça ne bougeait pas, j’ai pris l’initiative avec d’autres citoyens de créer un collectif « transport pour tous » ciblé sur le transport public – http://transportpourtous.eklablog.com/accueil-c25867700. Nous sommes déjà une trentaine. nous serons présents lors des marchés sur la commune pour augmenter les adhésions.
    Votre réunion et surtout la demande des citoyens sur une égalité de traitement entre habitants de la métropole nous a conforté dans cette amorce de collectif.
    Montpellier doit assumer son rôle de Métropole ?
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *